Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/primaire2016.org/htdocs/wp-content/themes/room/includes/lists.php on line 390
Est-il possible de remplacer une fenêtre sans maçonnerie ?

Est-il possible de remplacer une fenêtre sans maçonnerie ?

Est-il possible de remplacer une fenêtre sans maçonnerie ?

Le choix de changer une vieille fenêtre en bois et avec un simple vitrage, peut être lié à la nécessité d’améliorer l’isolation thermo-acoustique de votre maison. Il peut être avantageux également d’un point de vue esthétique et économique.

Faire face à une rénovation dans sa maison peut être stressant et coûteux. Avoir un chantier à la maison, même pour quelques jours, c’est accepter la présence d’ouvriers, l’impossibilité d’utiliser une ou plusieurs pièces et l’inévitable couche de poussière sur les meubles. Il est toutefois possible de réduire l’inconfort causé par les travaux de rénovation, surtout lorsqu’il s’agit de petites interventions, telles que le remplacement de fenêtres sans travaux de maçonnerie. Ce type de travaux pour la modernisation de vieilles menuiseries, grinçantes, mal isolées ou vétustes est la solution idéale, pour ceux qui veulent réduire le temps d’installation et son coût. L’absence de travaux de maçonnerie, permet d’installer de nouvelles fenêtres, sans murs à casser ni débris.

Remplacement des châssis en PVC ou en aluminium

Le choix de changer une vieille fenêtre en bois et simple vitrage peut être lié à diverses motivations. Amélioration de l’isolation thermique et acoustique, meilleure sécurité en empêchant les tentatives d’intrusion ou réduction des risques d’ infiltrations d’eau, les avantages sont nombreux. Dans tous les cas, elle le remplacement peut s’avérer avantageux, et pas seulement d’un point de vue esthétique et économique.

En effet, le remplacement de vieilles menuiseries a aussi un impact d’un point de vue écologique, permettant une économie d’énergie considérable, liée à la réduction des pertes de chaleur. La solution idéale consiste à installer des fenêtres à rupture de pont thermique en aluminium ou en PVC. Ces deux matériaux garantissent une excellente étanchéité aux agents atmosphériques et à l’usure, offrant un bon rapport qualité/prix et un niveau d’isolation inégalé par rapport aux anciennes fenêtres en bois.

Absence de travaux de maçonnerie : la solution de couverture

Pour remplacer une fenêtre sans travaux de maçonnerie, il est nécessaire de consulter un expert en pose de fenêtres ou une entreprise spécialisée dans ce type de travaux. Il s’agit d’une solution innovante qui implique l’utilisation d’un profilé spécial, à appliquer directement sur l’ancien cadre sans qu’il soit nécessaire de retirer les fenêtres en mauvais état. En fait, il ne s’agit pas du remplacement proprement dit de la fenêtre, mais de l’installation superposée d’un profilé en PVC ou en aluminium.

L’installation est rapide et propre, il suffit d’utiliser des vis et des charnières pour fixer le nouveau profil. En outre, il ne faut que quelques heures par fenêtre et le rapport qualité/prix est vraiment avantageux par rapport au remplacement effectif de châssis usés. Le seul aspect négatif de cette technique d’installation est la perte de lumière à l’intérieur de la maison (environ 10% de luminosité en moins). Le nouveau cadre a tendance à réduire la fenêtre d’origine d’environ 15 centimètres sur ses pourtours.

Comment profiter d’un avantage fiscal ?

Le remplacement des fenêtres et des portes, avec ou sans travaux de maçonnerie, est l’un des travaux de rénovation qui peuvent bénéficier des déductions fiscales prévues, pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements. L’avantage accordé par l’État (crédit d’impôt) pour la rénovation simple d’une habitation, prend en charge jusqu’à 15% de coût des travaux, à hauteur de 100 € par fenêtre. Un plafond est fixé à 16 000 € pour un couple (marié, pacsé) et 8 000 € pour une personne seul.

Notons que pour les interventions plus complexes (murs, toiture) qui permettent une économie d’énergie efficace même dans les bâtiments non résidentiels, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % au maximum. Il est donc conseillé d’éviter d’économiser sur la qualité des matériaux et d’évaluer soigneusement la possibilité de remplacer, et de supprimer complètement ses anciennes fenêtres. N’attendez-plus et profitez de ses avantages dès maintenent !

Poster un Commentaire

Haut