Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/primaire2016.org/htdocs/wp-content/themes/room/includes/lists.php on line 390
Chauffe-eau Solaire : Comment ça Fonctionne ? Quelles Economies ?

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Alors que l’on cherche sans cesse à préserver notre planète via de petits et grands gestes, il peut être intéressant de vous pencher sur le système de chauffage de l’eau sanitaire de votre habitation. L’énergie solaire peut être utilisée à cet escient, via l’installation d’un chauffe-eau solaire. Des panneaux thermiques vont capter l’énergie solaire et, via un système assez simple, permettre le chauffage de votre eau sanitaire. Une solution à la fois écologique et économique. Découvrez immédiatement comment cela fonctionne et quelles économies vous pourriez faire.

Chauffe-eau solaire : comment ça marche ?

Un système de chauffage de l’eau sanitaire par le soleil est composé de différents éléments : des capteurs solaires, un ballon d’eau chaude, un régulateur et un circulateur.

Le capteur solaire ou thermique permet de récupérer la chaleur du soleil. Il est lié à un circuit contenant un fluide caloporteur. Ce fluide, généralement fait d’eau et d’antigel, transporte l’énergie solaire jusqu’au ballon. A l’intérieur de celui-ci se trouve un échangeur : la chaleur du fluide caloporteur est transmise à l’eau déjà présente dans le cumulus. Celle-ci est ainsi réchauffée par les calories solaires. Le fluide repart, froid, jusqu’aux capteurs extérieurs.

Si l’eau présente dans le ballon était à une température inférieure à celle du fluide qui arrive via l’échangeur, le circulateur se met en route : l’énergie solaire réchauffe l’eau de votre cumulus. Ce système assure jusqu’à 75 % de vos besoins en eau chaude. Il doit tout de même être complété par une méthode d’appoint (résistance électrique au sein du ballon par exemple).

Le chauffe-eau solaire est surtout utilisé pour l’eau sanitaire, mais il peut aussi contribuer à chauffer votre habitation. L’eau chauffée est alors dirigée dans un circuit alimentant un mode de chauffage, comme un plancher chauffant. Cette méthode est plutôt utilisée pour les constructions neuves.

Quelques précautions à prendre avant de réaliser votre installation

panneau solaire ballonL’ensoleillement étant suffisant sur l’ensemble du territoire français, le chauffe-eau solaire fonctionne n’importe où. Il faut néanmoins placer vos capteurs correctement : la meilleure inclinaison à adopter se situe entre 40 et 45 %, avec une orientation vers le sud.

Il faut également vérifier l’absence de masque avant toute installation : une ombre présente constamment sur vos panneaux thermiques peut largement diminuer leur productivité. Ainsi, prenez garde aux éléments de votre toit ou de ceux alentours, notamment en milieu urbain, ainsi qu’à la présence de grands arbres qui pourraient gêner vos capteurs.

Un dimensionnement correct de vos panneaux solaires est aussi indispensable à leur bon fonctionnement, sous peine de surchauffe. Il faut prévoir entre 0,5 et 1 m² de capteur par habitant. Enfin, il est obligatoire de demander une autorisation à votre mairie avant d’installer votre système de chauffe-eau solaire. Pensez également à prévenir votre assureur qui pourra vous couvrir en cas de dégâts.

Quelles économies avec un chauffe-eau solaire ?

En plus d’être écologique, un chauffe-eau solaire se révèle très économique. En moyenne, les dépenses liées au chauffage de l’eau sanitaire sont diminuées de 60 % avec un système solaire.

L’installation a tout de même un coût. Il faut savoir qu’un ancien cumulus d’eau chaude sanitaire ne peut pas être réutilisé, il faut impérativement installer un ballon spécifique pour l’énergie solaire. Le coût total de l’installation va de 900 à 1700 euros par mètre carré de capteur. Pour une famille de 4 personnes, cela représente entre 3600 et 6800 euros.

Plusieurs aides financières de l’état sont disponibles afin d’alléger votre investissement. Vous pourrez prétendre à un éco-prêt à taux zéro, un crédit d’impôt pour la transition énergétique, et deux primes (MaPrimeRenov’ et la Prime Économie d’Énergie CEE) selon votre situation.

Une fois installé, le chauffe-eau solaire sera amorti dans les 5 ou 10 ans. Les capteurs ont une durée de vie moyenne de 30 ans, et ils sont recyclables après utilisation.

Les coûts d’entretien son négligeables. Le nettoyage est réalisé par la pluie ou par vous-même avec de l’eau et une éponge abrasive en cas de salissure particulière (fumées, poussières ou arbres salissants à proximité). Votre installation devra simplement être vérifié au moins une fois tous les deux ans par un professionnel afin de la conserver le plus longtemps possible.

Poster un Commentaire

Haut