Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/primaire2016.org/htdocs/wp-content/themes/room/includes/lists.php on line 390
Pression Chaudière : Comment la Régler Tout Seul ? Nos Conseils

Comment régler la pression de la chaudière ?

Comment régler la pression de la chaudière ?

Un réglage précis de la pression de sa chaudière est très important, pour aider l’appareil à fonctionner correctement, optimiser la consommation, réduire les factures et maintenir le système de chauffage en bon état, en préservant ses performances.

Toutefois, le réglage de la pression idéale de l’eau chaude et l’augmentation ou la diminution de la pression et de la température de la chaudière peuvent impliquer certaines difficultés, compte tenu également de la grande variété de modèles et de marques disponibles sur le marché aujourd’hui.

Vous voulez comprendre quand la pression de la chaudière est réellement élevée ou basse ? Et pourquoi il est nécessaire de la modifier ? Vous devez d’abord savoir quels sont les éléments qui déterminent ces valeurs, et comment la pression de la chaudière affecte le rendement général de l’appareil.

Comment fonctionne un système de radiateurs avec une chaudière ?

Dans un système de chauffage normal, l’eau qui remplit les radiateurs circule dans un circuit fermé de tuyaux. Lorsque la température augmente, la pression de la chaudière augmente également, ce qui met en service le vase d’expansion dont ces appareils sont normalement équipés. Cependant, vous devez garder à l’esprit que la pression de la chaudière et la température de l’eau, ne sont pas proportionnelles. Pour réguler la température, il n’est pas nécessaire d’abaisser ou d’augmenter la pression de la chaudière, mais simplement d’utiliser les commandes appropriées de l’appareil.

Voir notre dossier sur les chaudières à condensation

Quel que soit le modèle de votre chaudière, il est très important, même si elle fonctionne parfaitement, de toujours vérifier la pression lorsque vous redémarrez votre système de chauffage, après les vacances d’été par exemple. La vérification de la pression de la chaudière doit être effectuée une première fois lorsque les radiateurs sont encore froids, puis quelques mois plus tard lorsque le système fonctionne à sa capacité normale.

Comment vérifier et ajuster la pression de la chaudière ?

Tous les modèles de chaudières les plus courants sont équipés d’un manomètre, analogique ou, dans les versions les plus modernes, numérique, qui permet de vérifier le niveau de pression à tout moment, de manière immédiate et précise. Si vous avez besoin d’augmenter la pression de la chaudière, il y a généralement dans la partie inférieure de la chaudière un petit robinet de remplissage qui, lorsqu’il est ouvert, introduit de l’eau dans le circuit, ce qui provoque une augmentation conséquente de la pression.

Si votre problème est, au contraire, d’obtenir une pression de chaudière plus basse, vous pouvez agir directement sur les radiateurs, en ouvrant la vanne de purge spéciale dont ils sont équipés, à partir des étages inférieurs du bâtiment.

Le niveau de pression idéal pour une chaudière est de 1,5 bar lorsque le système est froid, car lorsque les radiateurs sont allumés, il peut atteindre 2 bar. Bien entendu, vous devez faire très attention, car une pression incorrecte pourrait non seulement entraîner une consommation de gaz plus élevée, mais aussi endommager la chaudière elle-même.

Nous vous recommandons donc de toujours contacter un technicien spécialisé, qui peut vérifier le niveau de pression de la chaudière et le modifier en conséquence.

Pression de chaudière trop élevée ou trop basse : Que faire ?

Une pression de chaudière trop élevée, comme mentionné ci-dessus, peut facilement endommager le vase d’expansion interne et, par conséquent, l’appareil lui-même. Afin d’éviter ce problème, les chaudières sont souvent équipées de soupapes spéciales qui, si un tel problème survient, permettent à l’eau de s’échapper du circuit et de faire baisser la pression.

Au contraire, lorsque la pression est anormalement basse, le risque est pratiquement nul, puisque dans ce cas la chaudière se bloque ou ne s’allume pas. Vous pouvez généralement utiliser le robinet de chargement pour augmenter la pression. Si cela ne fonctionne pas, cela signifie qu’un défaut s’est produit et vous devez contacter un technicien expérimenté. Certaines chaudières plus modernes sont équipées d’un système de chargement automatique, qui implique un rétablissement continu de la pression : évidemment, en cas de défaillance, le chargement automatique continue à fonctionner inutilement, sans pouvoir amener l’appareil à ce qui était la valeur d’étalonnage.

Lorsque vous utilisez le robinet à chargement manuel, vérifiez soigneusement que vous l’avez bien fermé : s’il reste ouvert par inadvertance, il provoque une augmentation continue de la pression, avec pour conséquence une perte d’eau au niveau de la vanne spéciale de purge. Dès que la pression de la chaudière atteint la valeur idéale, vérifiez immédiatement que vous avez correctement fermé la vanne de remplissage et, au cas où la pression aurait de nouveau tendance à baisser, contactez un technicien expert.

Pression à 0 : Comment réagir ?

Si la pression de votre chaudière tombe à zéro, les causes peuvent être différentes : le calcaire de l’eau peut avoir obstrué certains tuyaux à l’intérieur du système, la soupape de chargement peut être endommagée, parfois la raison est due à une fuite.

Dans tous les cas, si la pression est très élevée ou trop basse, il est important que vous contactiez un spécialiste dès que possible, afin d’éviter que la chaudière ne crée des problèmes.

Poster un Commentaire

Haut